La rédaction de la lettre de présentation

Assurez-vous qu’elle est bien adressée au cabinet visé et à la personne responsable du recrutement de ce cabinet. MÉFIEZ-VOUS des fonctions « publipostage » et « couper-coller » des logiciels!


Soyez concis. Une lettre de présentation ne doit normalement pas faire plus d’une page.

Le ton est très important. Évitez entre autres les erreurs suivantes :

  • L’arrogance : « J’ai toujours excellé dans mes études universitaires, ce que les prix que j’ai reçus démontrent hors de tout doute… » (Cela devrait être manifeste à la lecture de votre CV.)
  • Des conclusions : « Je possède d’excellentes habiletés interpersonnelles et mon sens de l’humour est bien connu de mes amis. » (C’est là votre opinion, mais est-ce bien celle des autres?)
  • Le désir de plaire à tout prix : Ne cherchez pas à sortir des sentiers battus en arrivant avec une idée « astucieuse », par exemple une lettre de présentation sous forme de mémoire d’appel. Ce n’est pas convaincant.
  • Évitez l’excès de flatteries au sujet du cabinet : « Votre cabinet est merveilleux… je serais honoré d’y travailler… » (Personne ne vous croira, même si vous êtes sincère.)

Adoptez un ton professionnel. Par exemple :

  • Décrivez brièvement le poste pour lequel vous soumettez votre candidature.
  • Indiquez les domaines du droit qui peuvent vous intéresser; cela aidera le cabinet à organiser votre entrevue.
  • Mettez en relief les forces que présente votre candidature, particulièrement si certains volets de vos antécédents nécessitent des explications plus détaillées que celles qui figurent dans votre CV. Par exemple, si vous avez réussi à respecter un engagement de travail important tout en suivant vos cours à la faculté de droit, il sera plus facile d’aborder ce point dans la lettre de présentation que dans le CV. La lettre peut également être utilisée pour expliquer les périodes d’inactivité qui figurent dans votre CV et qui sont survenues pour des raisons personnelles.
  • Vous pouvez y traiter des raisons pour lesquelles vous sollicitez un emploi au sein du cabinet.

Assurez-vous que votre lettre de présentation incite à consulter votre CV et vos relevés de notes. Tous ces documents constituent des pièces à votre dossier. Ils doivent se compléter l’un l’autre.